Comment fonctionne l’algorithme LinkedIn ?

par | Publié le 10/08/2022 | Publications LinkedIn | 0 commentaires

Mon article vous plaît ? Vous avez envie d’en faire profiter votre réseau ?
👉 Partagez-le

algorithme LinkedIn

Algorithme LinkedIn, le mot est lâché. Vous m’entendez souvent en parler de l’Algorithme LinkedIn si vous écoutez mes podcasts, vous me lisez souvent si vous parcourez les posts de mon blog ou suivez quelques un de mes Lives sur LinkedIn.

Sur la grande majorité des réseaux sociaux , les publications/ contenus sont triées automatiquement par les Algorithmes par une série d’opérations propres à chaque réseau social.

Nous allons voir point par point comment fonctionne l’algorithme LinkedIn, posez vous et prenez un café ou enregistrez cet article sur l’algorithme LinkedIn pour le consulter au calme avant de publier, partager, et créer vos contenus sur LinkedIn.

Comment fonctionne l’algorithme de LinkedIn en 2022 ?

On cherche tous à décoder à la façon d’un chercheur le fonctionnement de l’Algorithme LinkedIn.

C’est une utopie de croire qu’il est possible de battre un algorithme.

Il n’y a pas de bataille, rien à gagner, seulement du temps à perdre.

L’algorithme n’est pas contre vous, il fait juste ce qu’il peut pour atteindre un objectif spécifique. Pour atteindre cet objectif, il est constamment ajusté, amélioré et développé.  L’algorithme évolue !

J’ai pu mener des tests  avec des comptes différents et des cibles différentes je dois avouer que cela me passionne vraiment, mon métier de professeur ressort , analyser, les données suivant plusieurs paramètres, c’est un grand kiff !

Plongeons dans la compréhension de ces données pour comprendre (un peu) l’Algorithme LinkedIn

Comment fonctionne le fil d’actualité LinkedIn ?

Les publications apparaissent elles comme par magie sur votre fil d’actualité ?

Non la plateforme LinkedIn vous montre ce qu’elle pense comme pertinent pour vous dans votre fil d’actualité, suivant ses propres codes.

Au terme de ce calcul, la plateforme sociale décide elle-même de quel contenu sera mis en avant sur vorte fil d’actualité et quel autre sera relégué aux oubliettes.

Loin d’un processus de hasard, c’est en fait l’algorithme qui agit en secret, dans l’ombre, et pourtant sous les yeux de l’ensemble des utilisateurs.

L’algorithme détermine la pertinence du contenu en fonction des vos centres d’intérêts, et avec qui vous interagissez fréquement, avec qui vous êtes en relation .

Lorsqu’une de vos relations avec qui vous interagissez souvent à liké ou commenté un post comme par maggie votre fil d’actualité vous le montre.

Toutes ces données permettent l’algorithme d’identifier le type de contenu qui pourrait vous intéresser et de diffuser ce contenu dans votre fil d’actualité.

LinkedIn souhaite absolument que vous vous engagiez (like, commentaire, partages) ou au moins que vous lisiez le contenu affiché.

Pourquoi un algorithme ?

Je vais vous épargner les définitions compliquées de ce qu’est un algorithme et je vais vous expliquer concrètement l’impact de ces algorithmes sur votre prospection.

L’algorithme LinkedIn décide de tout.

C’est lui qui va filtrer les informations et les analyser dans le but de mettre en avant le contenu le plus pertinent, celui qui est à forte valeur ajoutée pour vous. Il prend donc en compte de nombreuses choses sur vous, mais aussi sur le contenu qui est posté, afin de vous mettre en relation avec ce contenu.

En guise d’exemple, les suggestions de personnes à ajouter dans votre réseau, les suggestions de postes qui vous sont proposées par les notifications de LinkedIn, les posts suggérés et même les publicités sponsorisées d’un autre réseau social (comme celles de Facebook) sont issus de l’algorithme.

Il agit donc comme un videur de discothèque : il choisit qui entre et qui sort. Alors si votre contenu ne lui plaît pas, vous n’aurez aucune chance de percer. À l’inverse, si vous publiez du contenu qui l’intéresse, alors dans ce cas, vous obtiendrez une visibilité incroyable !

Vous l’aurez donc compris, votre capacité à toucher une audience, et générer de l’engagement dépend grandement de la diffusion de votre contenu par l’algorithme. Il est donc capital de comprendre comment fonctionne l’algorithme de LinkedIn et de mettre en place les bonnes pratiques afin d’optimiser vos posts au maximum.

Pourquoi séduire cet algorithme LinkedIn ?

algorithme LinkedIn

algorithme LinkedIn

Tout simplement parce que toute la diffusion de vos posts dépend de cette intelligence artificielle !

Laissez-moi reprendre simplement comment fonctionne l’algorithme LinkedIn.

Lorsque vous concevez un post et que vous êtes prêt à le publier sur votre profil LinkedIn, avant que ce post ne touche le fil d’actualité de votre cible, il va être analysé par l’algorithme de LinkedIn.

À cet instant, LinkedIn va analyser ce qu’on appelle la qualité un peu comme le eat de google expertise, autorité et trust.

Elle dépend de plusieurs critères que nous détaillerons plus loin dans cet article. Retenez simplement qu’en fonction de la qualité en question, votre post recevra une note.

Dans le cas où votre post reçoit une mauvaise note, il ne sera pas publié dans le fil. Si au contraire, à la lecture de votre post, l’algorithme décide qu’il est bon, alors il sera publié dans le fil d’actualité.

Enfin, LinkedIn analyse également l’engagement que suscite votre publication. Si votre publication ne génère aucun engagement (ou que son impact est très minime), il arrêtera de la relayer. Dans le cas contraire, elle sera toujours renouvelée dans le fil, et touchera donc plus d’utilisateurs. Comprenez donc qu’optimiser vos publications est une étape essentielle afin de prospérer.

Histoire de l’algorithme du réseau LinkedIn

LinkedIn voit le jour en 2002 à Mountain View, en Californie. À ce moment précis, ses cinq entrepreneurs fondateurs n’imaginent certainement pas qu’ils sont en train de créer une plateforme qui, dix ans plus tard, atteindra des millions d’utilisateurs.

Et ce succès ne fait que croître, pour de simples raisons. Tout simplement car plus il y a d’utilisateurs, plus il y a d’opportunités à saisir pour les utilisateurs en question. Cependant, avec cette forte croissance, l’algorithme de LinkedIn doit évoluer en permanence afin de toujours proposer du contenu de qualité au beau milieu des utilisateurs du réseau social.

C’est d’ailleurs depuis 2016, date à laquelle Microsoft rachète LinkedIn, que cette fonction évolue drastiquement.

Le but des ingénieurs est simple : améliorer la pertinence des posts pour apporter de la plus value à tout le monde.

Là où Facebook et Twitter peuvent se permettre d’être moins pertinents car ces réseaux sont plutôt à des fins de divertissement : les utilisateurs de LinkedIn en attendent des opportunités professionnelles : autrement dit des débouchées concrètes, de la visibilité, et des partenaires.

Comment plaire à l’algorithme du réseau social LinkedIn ?

Vous êtes prêt à appréhender les trucs et astuces à appliquer afin de confronter l’algorithme LinkedIn et vos publications ?

1) Créer du contenu à valeur ajoutée qui engage pour séduire l’algorithme LinkedIn

Rappelez-vous. Je vous ai parlé juste au-dessus du score ssi que LinkedIn attribuait à chacune de vos publications. Posts, articles, tout ce que vous postez est soumis à cette analyse.

Dans notre cas précis, l’équation est simple : un post de qualité sera mis en avant sur LinkedIn.

Et par ailleurs, vous ne devez pas créer un post qualitatif seulement pour plaire à l’intelligence artificielle !

Rappelez-vous que finalement, votre message doit parvenir à des personnes réelles, de chair et de sang.

Vos contenus doivent donc leur plaire. N’oubliez d’ailleurs pas : si votre publication touche votre audience, elle sera relancée. Autrement, elle tombera dans l’oubli.

Comment créer une bonne publication LinkedIn  ?

Bien évidemment, votre question suivante est donc :

Comment créer une publication LinkedIn qui engage ?

La réponse est à la fois simple et compliquée. Elle résulte directement de votre stratégie marketing définie au préalable avant vos projets que cela soit un post, un article, une newsletter, un live , un évènement audio

  • Votre stratégie de contenu doit être élaborée avant de vous lancer dans des plans de communication sur votre page LinkedIn, pas de post au hasard, sans conception préalable

 

  • Elle doit être basée sur votre cible et ses besoins (le buyer persona que vous définissez lors de l’élaboration de votre stratégie), et donc répondre à sa problématique en lui apportant votre expertise. Autrement dit, vos contenus doivent apporter de la valeur ajoutée à votre réseau

 

  • Vous devez varier les médias, et ne pas produire que du texte. Vous pouvez opter pour des visuels, des vidéos, en privilégiant tout ce qui est hébergé directement sur LinkedIn et non pas sur un lien externe. Nous verrons plus tard pourquoi.

 

  • Vous pouvez parfois utiliser les sondages pour dynamiser votre public. En effet, un sondage simple encourage l’interaction et génère beaucoup plus de portée qu’un post classique (Environ 4,5 fois plus de portée). Les personnes aiment donner leur avis.

 

Les émojis LinkedIn

émoji LinkedIn

Je ne vais pas passer par quatre chemins pour ce point : les émojis LinkedIn sont puissants. Fin de l’histoire.

Pourtant, ils n’influencent aucunement l’algorithme de manière directe.

Mais ils agissent énormément sur les lecteurs de vos posts et articles.

Un post sur LinkedIn compte au maximum 3000 caractères.

Autrement dit, on peut facilement enchainer les lignes pour arriver à un semblant d’article. Cependant, il faut garder à l’esprit que ce que vous postez va atterrir au beau milieu du fil de publications de votre lecteur. Il en lira beaucoup, des contenus, et pas que de vous.

Vous devez donc aérer votre post, le rendre plus attractif et lisible. Et c’est là que les émojis entrent en scène ! Rythmez la lecture avec des émojis : par exemple, en ajoutant des check marks

✔️ en guise de liste à puces.

Les options sont vastes : la seule règle est la pertinence. N’abusez pas non plus des émojis, placez ceux qui sont en rapport avec votre texte, et vous y gagnerez vraiment.

Comment vous y gagnerez concrètement ?

C’est justement la question de notre prochain point.

 

La puissance de l’engagement sur LinkedIn

Sur tout réseau social, chacune des personnes qui détient une page ou plusieurs cherche à entrer en contact avec des abonnés. Si vous suivez un ou plusieurs Youtubeurs, vous avez bien retenu qu’ils vous invitent presque tous à vous abonner, à cliquer sur la cloche et le pouce bleu, à répondre à la vidéo, mais aussi à partager leur vidéo dans votre propre flux pour toucher les autres utilisateurs.

Toutes ces actions se regroupent dans la notion d’engagement sur LinkedIn.

Lorsque vous postez, vous cherchez à engager votre audience.

Vous devez donc, avant d’optimiser vos posts pour l’algorithme de LinkedIn, créer des contenus qui vont toucher les personnes auprès desquelles elles seront visibles. Vous comprenez l’histoire des émojis maintenant ?

Rappelez-vous : LinkedIn a pour seul objectif de fournir un contenu pertinent aux utilisateurs, autrement dit : quelque chose qu’ils aiment. Le meilleur des réseaux sociaux professionnels tiendra donc forcément compte du taux d’interaction de vos contenus.

Suscitez une réaction à votre auditoire

Comme Facebook, LinkedIn a diversifié ses réactions pour sortir du simple système de likes. Il existe en effet six types de réactions que vous pouvez ajouter à une publication : J’aime, J’adore, Soutien, Bravo, Instructif, et Intéressant.

L’avantage, c’est qu’il n’y a aucune préférence en matière de statistique : toutes les réactions citées auront le même impact sur le score donné par LinkedIn à votre publication.

Si vous aimez les chiffres, détaillons un peu l’impact des réactions :

  1. Une réaction, quelle qu’elle soit, apportera 2% de reach à la personne qui a posté, et 3% à celle qui aura réagi.
  2. Cliquer sur une réaction lorsque vous consultez un post d’entreprise apportera 3 à 4% de reach à ceux qui suivent l’entreprise en question.

Incitez votre réseau LinkedIn à commenter

De toutes les interactions possibles lorsque vous publiez quelque chose, c’est le commentaire qui vous rapportera le plus. L’équation est beaucoup plus simple que celle des likes : plus vous recevez de commentaires, plus votre publication sera favorisée par l’algorithme de LinkedIn.

Comment recevoir des commentaires sur LinkedIn ?

Eh bien, il vous faudra les demander, tout simplement ! Rappelez-vous le Youtubeur, c’est lui qui demande à ses visiteurs de s’abonner, etc. Il en sera de même pour vous. Cette pratique s’appelle un appel à l’action (Call to action).

La façon la plus naturelle de demander un commentaire, c’est de demander l’avis de votre lecteur. C’est comme le sondage. Si votre question parle à beaucoup de personnes, alors vous avez de grandes chances de recevoir des commentaires.

Quelques faits à connaître sur les commentaires :

  • Un commentaire qui est posté dans les 24h qui suivent la publication en question apportera 4 fois plus de reach que n’importe laquelle des réactions que nous avons vues dans le point numéro 1.
  • Ce résultat de 400% atteindra 700% (7 fois plus) si ce même commentaire est posté dans les deux premières heures après la publication.
  • On peut donc en déduire que la portée de votre publication est directement liée au moment où elle est postée. L’heure à laquelle votre post sera le plus visible doit être calculé en fonction de votre persona.
  • Seuls les commentaires constructifs sont comptés dans les calculs de LinkedIn : on entend par là les commentaires qui font plus de cinq mots uniquement. Cela permet de lutter contre toute tentative d’optimisation frauduleuse des commentaires pour booster les publications.

Le partage sur LinkedIn

Cette troisième interaction de partage est beaucoup moins puissante que les autres, et ne dispose pas forcément de la même portée que sur Twitter où les retweets vous offrent du contenu sans vous obliger à en créer de vous-même.

Dans le cas où vous souhaiteriez tout de même partager un post sur LinkedIn de manière optimale, quelques bonnes pratiques sont à respecter pour ce faire :

  • Ne pas partager le contenu en brut : autrement dit, sans y ajouter quoi que ce soit. LinkedIn considère que vous avez ajouté du contenu lorsque vous avez écrit au moins 150 mots dans votre partage.
  • Ajouter 3 hashtags en plus de ceux de la publication : cela relaie le post et lui donne une certaine valeur ajoutée.
  • Ne pas oublier l’auteur de la publication : pour ne pas passer pour un vulgaire voleur, vous pouvez mentionner l’auteur de la publication, et tenter de le faire rebondir au contenu que vous avez ajouté. Si vous y arrivez, vous tirerez un avantage de votre partage.
  • Être à cheval sur vos délais de réponse : ici, les délais de réponse sont bien moindre qu’en commentaires. Vous avez une seule heure pour répondre à vos commentaires si vous souhaitez optimiser la publication. Cela veut également dire que le partage ne dispose d’une durée de vie que d’une heure seulement.

Vous comprendrez donc, avec toutes ces contraintes, qu’il est plus rentable de créer vos propres messages plutôt que de partager du contenu déjà existant.

Les repartages sur LinkedIn

En juin 2022 une nouvelle fonctionnalité vient d’arriver partagez avec votre avis

partager sur linkedin

partager sur linkedin

Vous rédigez & créez une nouvelle publication en vous appuyant sur un post d’origine

Le post d’origine apparaît comme un média embarqué

Les interactions se génèrent sous votre nouvelle publication

En republiant , les likes et commentaires qui seront générés

lorsque vous partagez avec votre avis le post de l’auteur sera agrégé sur la publication d’origine.

Plus de likes, plus de commentaires, plus de vitamines  !

 

Dwell time et conséquence sur l’algo

Je vous parlais des réactions, des commentaires, et du partage, mais il existe une autre variable à prendre en compte lorsqu’il s’agit de mesurer l’engagement de votre audience. Cette variable s’appelle le Dwell time.

Le Dwell time, c’est tout simplement le temps que passe un lecteur sur votre article ou votre post. Si le lecteur passe beaucoup de temps, alors LinkedIn aura tendance à penser qu’il est intéressant, et le propulsera donc dans le fil d’actualité.

Votre but est donc de créer des posts qui vont mobiliser l’attention des lecteurs, des posts qui seront lus jusqu’à la fin et même les commentaires! La qualité doit donc absolument être au rendez-vous.

Vos relations LinkedIn

Vos connexions, relations et followers (certains échantillons) reçoivent dans leur fil tout ce que vous postez.

Cela est vrai dans une certaine mesure, puisque cela dépend grandement de combien de personnes elles comptent dans leurs propres abonnements.

S’ils en ont beaucoup, vous avez mathématiquement moins de chances d’apparaître sur leur fil.

Il faut par ailleurs noter que l’algo de LinkedIn juge la nature de votre relation avec la personne, sur certains critères, dont l’historique de vos interactions. Autrement dit, si vous n’avez que peu d’interactions avec elle et ses contenus, alors vous avez moins de chance de vous retrouver sur son fil d’actualité.

Pourtant, avoir des connexions influentes, qui travaillent dans votre domaine, vous permet de vous favoriser sur l’échelle de l’algorithme. Tout simplement car si la personne qui est abonnée produit de l’engagement sur votre publication, cela apparaîtra sur le fil de ses propres abonnés ! Vous avez donc tout intérêt à faire réagir ces personnes lorsque vous postez.

Cependant, l’algorithme, est très tatillon. Vous pourriez bien sûr mentionner @ la personne de laquelle vous espérez tirer une réaction…mais c’est un jeu à double tranchant.

  • Avantage : si la relation s’engage par un commentaire, ou une réaction, vous marquez des points pour votre visibilité.
  • Inconvénient : si elle ne s’engage pas, vous perdez des points.

Les mentions sont donc à utiliser avec parcimonie, car cela devient rapidement du quitte ou double.

A quelle heure poster sur LinkedIn ?

Quand poster sur LinkedIn en 2022 ?

Le mode créateur LinkedIn une opportunité ?

Le mode créateur LinkedIn représente une étape incontournable pour mobiliser du trafic.

En effet, le mode créateur LinkedIn adapte votre profil LinkedIn et le transforme en celui d’un influenceur. À partir du moment où vous l’activez, plusieurs choses changent pour vous :

  1. Le bouton se connecter devient le bouton suivre
  2. Le nombre de relations sur votre profil est remplacé par vos abonnés
  3. Jusqu’à cinq mots clés sont positionnés dès votre introduction
  4. Vous pouvez envoyer des newsletters, directement dans la boîte mail de vos abonnés (et vous savez que la boite email est un terrain de chasse de rêve.)

Si l’algorithme n’est pas directement influencé par le mode créateur, vous tirerez forcément parti de ses fonctionnalités, puisqu’elles influencent votre rapport avec le réseau social et que leur but est de décupler votre visibilité. Pour en savoir plus sur le mode créateur LinkedIn : rendez-vous sur mon blog.

Ne négligez pas votre Social Selling Index (SSI)

Vous rappelez-vous du Social Selling Index?

ssi linkedin

Il s’agit d’un score indicatif octroyé par LinkedIn afin de juger votre stratégie marketing. Il prend en compte quatre grands facteurs majeurs que je détaille dans cet article de blog.

Son rapport avec l’algorithme ? Il est très simple : plus votre score SSI est haut, plus l’algorithme favorisera vos contenus dans les pages de LinkedIn. Autrement dit, bien se positionner côté marketing, cela vous rapporte beaucoup du côté des réseaux sociaux, de manière passive.

Comment éviter les erreurs ?

Toutes ces astuces sont bien jolies, mais l’algo n’est pas là uniquement pour vous pousser au sommet.

S’il peut être votre meilleur ami quand vous savez l’utiliser, il peut également être une sérieuse entrave si vous vous placez en froid avec lui. Et croyez-moi que vos publications vont vite couler dans les abysses du réseau si vous décidez d’enfreindre les quelques règles que nous allons voir ensemble.

 

1) Évitez de publier sur LinkedIn au mauvais moment

Si vous avez bien suivi toute la première partie de ce dossier, vous avez compris que toutes vos publications doivent susciter de l’engagement auprès de votre communauté. C’est en effet en grande partie de cet engagement que dépend la portée de tout ce que vous postez sur le réseau social.

Dans ce cas, ce point sera assez évident : pour toucher votre public cible, il ne faut pas publier au mauvais moment. C’est-à-dire, au moment même où votre cible ne se trouve pas sur le réseau social.

Vous avez déjà défini votre persona, c’est à dire, la personne type à laquelle s’adressent tous vos contenus. Maintenant, il va falloir tester différents créneaux afin de savoir lequel s’adapte le mieux à vos annonces. Par exemple, je poste mes contenus le mardi et le dimanche matin. C’est pour l’instant le créneau qui génère le plus d’interactions de mon côté, mais je suis prête à expérimenter d’autres moments si cela ne me convient plus.

Des outils vous permettent de programmer vos publications sur LinkedIn et autres réseaux sociaux. Cependant, définissez un créneau sur lequel vous êtes disponible afin de répondre aux interactions de votre contenu, autrement vous laisserez passer de la portée.

2) Évitez de publier trop de contenu

L’algo de LinkedIn agit comme un anti spam. Vous ne toucherez donc personne en postant 3 à 5 contenus par heure, puisqu’il considèrera que vous êtes beaucoup trop actif sur la plateforme. La clé pour percer sur LinkedIn ne réside pas en la quantité de publications, mais dans la régularité, tout simplement.

Parlons de chiffres magiques : deux publications par semaine, c’est déjà un très bon départ pour organiser une communauté et montrer que vous vous engagez. C’est ce que je fais sur mon propre compte : une le mardi, une le dimanche. Par contre, le vrai maximum, celui que vous ne devez jamais dépasser, c’est une publication LinkedIn par jour.

3) Adoptez une bonne pratique concernant les hashtags

Si vous me suivez sur LinkedIn, vous remarquerez que je place toujours des hashtags dans mes publications LinkedIn. Les hashtags, ce sont les mots après les caractères dièse # . Ils agissent également en tant que mots clés. Lorsque vous postez sur votre compte, quelques informations sont à retenir quant à votre utilisation des hashtags :

  • Le nombre de hashtags que vous devez placer dans chacun de vos contenus est de 3 au minimum, 10 au maximum. Pas de quota idéal, mais de manière générale, on parle de publication optimisée entre 3 et 5 hashtags pour obtenir de la visibilité.
  • Les hashtags peuvent être placés n’importe où dans le contenu de base. Les réponses qui y sont ajoutées ne comptent pas les hashtags pour gagner en reach.
  • Créez vos propres hashtags pour créer votre propre communauté. En cliquant sur votre propre hashtag, votre auditoire sera en mesure d’avoir accès à l’ensemble des publis qui le contiennent.
  • Essayez de ne pas varier vos hashtags : plus vous utilisez le même hashtag au fil de vos publications, plus vous augmentez la portée de vos messages qui l’intègrent.

4) Les liens externes vers un autre site web

Les liens externes vers un autre site web ne sont pas vus d’un bon œil par LinkedIn quoi que en mai 2022 c’est beaucoup moins mal perçu par LinkedIn .

En effet, comme tout site internet ou application, le but du réseau social est de vous faire rester sur sa plateforme. Autrement dit, si vous encouragez vos relations et collègues à vous diriger vers un autre site, l’algo ne sera pas content de votre pratique.

Cette version de l’algo est néanmoins plus tolérante qu’auparavant. Une pratique courante consistait à placer les liens externes en premier commentaire afin de contourner le dispositif, mais maintenant que cela s’est généralisé : le processus sanctionnera davantage l’utilisateur s’il place son lien en premier commentaire plutôt que directement dans son message de base. À utiliser avec modération cependant.

Comment fonctionne l’algorithme ? En guise de synthèse

Ce fut un très long guide, avec de nombreuses informations que j’avais à vous transmettre.

L’algorithme est en effet à la fois très complexe et capital pour votre visibilité. Peut-être est-il même un des aspects les plus importants de votre capacité à toucher les autres et à faire prospérer votre entreprise ou votre objectif personnel.

Pour synthétiser : l’algo de LinkedIn favorise ou défavorise ce qui est publié sur la plateforme, dans le seul but d’apporter de la pertinence et de la qualité à l’ensemble des utilisateurs du réseau.

Lui plaire, c’est s’assurer une meilleure portée et décupler ses résultats. Il faut donc absolument apprendre à maîtriser son fonctionnement si vous souhaitez atteindre vos objectifs professionnels en passant par le meilleur des réseaux sociaux professionnels.

Pour ce faire, bonnes pratiques, astuces, et mauvais comportements à éviter sont à retenir afin de propulser tout ce que vous créez sur les fils les plus rentables pour votre activité.

LinkedIn met à jour régulièrement son algo depuis mai 2022  l’algo montre “une activité plus ciblée de vorte réseau d’utilisateurs, afin qu’ils soient plus susceptibles de se joindre à la conversation”.

LinkedIn met moins l’accent sur certains contenus , après l’innondatino de sondages vous soyez depuis mai 2022 moins de sondages sur votre fil d’actualité !

7 affirmations sur l’algorithme LinkedIn

  1. L’algorithme propulse tout ce qu’il trouve pertinent, au détriment de l’activité qu’il juge moins qualitative.
  2. Il utilise un score qu’il attribue selon ses critères afin de classer tout ce quoi est posté sur le réseau.
  3. Ce score dépend de nombreux facteurs, parmi lesquels on retrouve l’engagement, la portée initiale du message, les interactions, etc.
  4. Certaines actions sont à éviter car elles entrent en contradiction avec lui et vous pénalisent plus ou moins lourdement.
  5. Bien vous positionner par rapport à votre cible, c’est augmenter vos chances de plaire à l’algo.
  6. L’algo évolue en permanence et nécessite des études approfondies afin d’en maîtriser toute la complexité.
  7. Votre portée / reach dépend cruellement de votre rapport avec lui.

 

Si l’algorithme est une notion particulièrement importante et complexe, il faut toutefois rappeler qu’il ne représente qu’une partie de tout l’arsenal proposé par le réseau social de référence pour tous les professionnels qui souhaitent se positionner dans leur secteur. LinkedIn recèle de nombreux secrets, de nombreux outils puissants pour rendre vos objectifs atteignables, et faire le tour de son utilisation est une tâche vraiment ardue.

C’est la raison pour laquelle tout professionnel qui a réussi à se positionner par rapport à sa concurrence est passé, à un moment ou un autre, par une formation LinkedIn personnalisée à son cas. Vos collègues et concurrents en particulier.

Besoin d’une véritable preuve?

842 personnes et 49 entreprises ont déjà bénéficié d’une de mes formations sur LinkedIn, et voici les résultats que j’ai produit chez eux :

  • 250% d’apparitions en plus dans les résultats de recherche, c’est à dire, une multiplication par 2.5
  • 19% de chiffre d’affaires en plus, sur une période de 2 mois

Ces chiffres sont réels, et ils sont possibles pour vous aussi ! Découvrez donc toutes mes offres de formation sur LinkedIn. Ces accompagnements sur mesure sont pensés et conçus pour correspondre à vos objectifs afin de vous propulser au sommet de votre activité. N’attendez plus ! Chaque seconde passée est une opportunité prise par un de vos concurrents !

Il est encore temps pour vous positionner au sommet, il suffit d’un seul clic pour passer la frontière entre projet et réalité.

Découvrez une sélection d’articles détaillés dans lesquels je passe en revue des fonctionnalités essentielles, ainsi que des interrogations courantes de mes clients.

À propos de l'auteur :

Emmanuelle PETIAU

Plus de 15 ans d'expertise en marketing digital, Emmanuelle a occupé plusieurs postes en tant que Directrice marketing digital en agence et en ESN, elle est aussi professeur, formateur, conférencière et contributrice dans des évènements sur la transformation digitale, de marque et le SEO. Elle a formé plus de 845 professionnels du marketing à ce jour et organise des formations en marketing digital. Son objectif est d'aider les entreprises, entrepreneurs et chercheurs d’emploi à atteindre leur objectif sur le réseau social LinkedIn, en couplant stratégie, marketing, et SEO.

Cet article vous a plu ?
n’hésitez pas à voter !

Please wait...

et / ou
👉 Partagez-le sur vos réseaux sociaux

Les évènements à venir

formation LinkedIn – Formation LinkedIn

formation LinkedIn – Formation LinkedIn

Les articles que vous préférez

  1. membres linkedin
    Combien de membres LinkedIn en 2022 ?
    Rating: 5.00/5. From 2 votes.
  2. c level
    Quels sont les différents C level ?
    Rating: 5.00/5. From 1 vote.
  3. linkedin France
  4. taguer sur linkedin
    Comment taguer sur le réseau LinkedIn ?
    Rating: 5.00/5. From 1 vote.
  5. invitations linkedin

Tu pourrais aussi aimer

×

Je suis à votre écoute, PARLONS DE VOTRE PROJET

×